Les résultats de l’évaluation « J’arrête de fumer » dans la presse

Le programme « J’arrête de fumer » s’est terminé le 20 septembre, et ça y est, les résultats ont été analysés, interprétés, synthétisés, et intégrés à un rapport impressionnant, aussi bien en taille qu’en contenu, puis synthétisés à nouveau pour créer un résumé facile à lire qui transmette l’essence de l’évaluation. Il était donc temps de partager ces résultats avec le monde, et c’est ce qui a été fait pendant les fêtes par les concepteurs du programme.

Voici donc un petit tour d’horizon des résultats présentés dans la presse.

De manière générale, tous les articles présentent l’effet positif du programme sur 37,6% des personnes interrogées au cours de l’évaluation, ce chiffre recouvrant les 13,5% qui ont effectivement arrêté de fumer pendant 6 mois, les 19,6% qui tentent toujours d’arrêter, mais craquent encore occasionnellement, et les 4,5% qui ont renoncé à arrêter de fumer, mais dont la consommation a diminué. L’importance de la dynamique communautaire au sein de l’arrêt est également systématiquement soulignée.

Les résultats dans la presse

Le communiqué de presse
Le Temps

La Tribune de Genève
Le Matin
Le Courrier
24 Heures
SwissInfo
ArcInfo
La Côte
Journal du Jura
Romandie
(On note quand même avec une pointe de tristesse la coquille sur notre nom, c’est bien le Behaviour Change Lab qui a réalisé cette évaluation, et non pas le Behavoir Change Lab !)

Le 20 Minutes souligne également très justement le fait que la plupart des rechutes ont lieu au cours des premières semaines du programme, et que les efforts doivent donc se concentrer sur cette période. Enfin, 24heures note que le taux d’arrêt du tabac avec le programme place son efficacité légèrement au dessus de celle d’autres programmes en groupe, et souligne l’importance potentielle d’une plus grande utilisation des substituts chez les participants.

Bien sûr, il ne s’agit là que des quelques résultats parmi tous ceux qui ont émergé au cours de l’évaluation, et, on pourrait même dire, d’une synthèse de ces résultats. Quels éléments concrets recouvre la « dynamique communautaire » ? Quels autres mécanismes entrent en jeu dans le succès ou l’échec de l’arrêt au sein du programme « J’arrête de fumer » ? Vous pouvez trouver les réponses à ces questions dans notre résumé ou pour les plus courageux, dans notre rapport.

 

Photo: Superfamous Images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *